Les espèces des DROM-COM

Dans les Départements et Régions d´Outre-Mer qui sont situés sous les tropiques, la diversité des termites est plus importante. Cela se traduit par une plus grande diversité des attaques de ces insectes dans les bâtiments.

Les termites du genre Heterotermes ont une morphologie et une biologie proches de celles des Reticulitermes métropolitains.
Ils se rencontrent aux Caraïbes et en Guyane.

Heterotermes, © FCBA

Heterotermes, © FCBA

Les Coptotermes de Guyane, de la Guadeloupe, de La Réunion et de Mayotte construisent des nids dans la terre et le bois,des constructions apparaissent également au-dessus du sol.

Coptotermes, © FCBA

Coptotermes, © FCBA

Le genre Nasutitermes construit des nids sur le sol, parfois partiellement enterrés ou arboricoles. Ils sévissent en Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Nasutitermes, © FCBA

Nasutitermes, © FCBA

Les espèces de ces trois genres se déplacent à l´abri de galeries tunnels et vivent dans le sol.
Les termites du genre Cryptotermes nichent directement dans le bois dont ils s´alimentent, sans contact avec le sol, ils ne font pas de construction. Ce sont des termites de bois sec dont les colonies sont moins populeuses que celles des genres précédents, mais cela ne les rend pas moins dangereuses pour le bois d´œuvre. 

Aux Antilles, des espèces du genre Incisitermes (autres termites de bois sec) sont parfois retrouvées dans les bois ouvrés.

cryptotermes, © FCBA

cryptotermes, © FCBA

Presse - Liens utiles - Mentions légales - Réalisation : axysweb : agence développement web application bordeaux