Indices de présence de termites souterrains

L´apparition d´un essaimage dans la maison, ou à proximité de celle-ci, est un premier indice de la présence d´une colonie de termites sousterrains dans les environs.
Les constructions des ouvriers sont caractéristiques et facilement reconnaissables.
Les plus fréquentes sont des galeries-tunnels parcourant
la surface des murs, du bois ou du sol. Elles sont également
appelées cordonnets et sont constituées d´un mélange de terre, d’excréments et de salive.

Ce même matériau tapisse les galeries creusées dans le bois, ce qui donne un aspect sale et terreux aux dégâts de termites.

Lorsque la dégradation est avancée, les dégradations peuvent être mises en évidence par une simple pression
exercée sur les pièces de bois évidées, dont l´apparence extérieure est souvent préservée.
Le bois dégradé a souvent un aspect feuilleté, les termites ingérant en premier les cernes tendres du bois de printemps, en laissant de côté les cernes plus dures du bois d´été.

Les termites se déplacent également dans les cloisons en plâtre, perçant régulièrement les revêtements muraux de petits trous qu´ils rebouchent avec de la terre. Ces bouchons, parfois gros comme une tête d´épingle, isolés ou non, permettent de diagnostiquer le passage des termites dans les murs.
Enfin, il est possible de détecter la présence de termites en reconnaissant les sons qu´ils émettent lorsqu’ils consomment le bois par l´utilisation de détecteurs acoustiques appropriés.

Presse - Liens utiles - Mentions légales - Réalisation : axysweb : agence développement web application bordeaux